Le transfert des anciens contrats retraite vers le nouveau PER
25 novembre, 2021
Investir dans les SCPI grâce à son PER, c’est possible !
6 avril, 2022

 
 

Le projet initial d’un système universel de retraite PER

Le projet de réforme des retraites portait par le gouvernement d’Édouard Philippe au début de l’année 2020 devait mettre en place un système universel de retraite qui couvrait tous les travailleurs (salariés, indépendants, fonctionnaires, etc.) et mettait fin aux régimes spéciaux. Les droits à la retraite étaient calculés selon un système de points et le montant des pensions était déterminé en se basant sur l’ensemble de la carrière. Cette réforme prévoyait également une retraite minimale égale à 85 % du SMIC net pour une carrière complète, et un système de « bonus » et de « malus » de 5 % par an pour les personnes partant après ou avant l’âge de départ à la retraite préétabli.

Les rumeurs d’une nouvelle réforme des retraites

Depuis le début du mois de septembre 2021, les médias relaient des rumeurs selon lesquelles une nouvelle réforme des retraites serait en préparation. Si la poursuite de la réforme initialement prévue ne semble plus d’actualité, la mise en place de certaines mesures comme la fin des régimes spéciaux et l’instauration d’une pension minimum à 1000 euros, pourrait être envisagée. Toutefois, le Premier ministre Jean Castex et le président de la République Emmanuel Macron ont clairement indiqué lors de différentes interventions que la réforme des retraites ne faisait pas partie des priorités du moment.

Le recul de l’âge de la retraite, seule solution ?

Dans un système de retraite par répartition comme en France, le montant des pensions versées doit correspondre à celui des cotisations perçues. Or, le vieillissement de la population menace cet équilibre. Pour maintenir ce système de retraite, plusieurs solutions sont envisageables :

Dans un système de retraite par répartition comme en France, le montant des pensions versées doit correspondre à celui des cotisations perçues. Or, le vieillissement de la population menace cet équilibre. Pour maintenir ce système de retraite, plusieurs solutions sont envisageables :


  • la baisse du taux de remplacement (rapport entre la pension de retraite et le dernier revenu perçu)
    qui entraînerait une diminution des pensions et du niveau de vie des retraités,
  • l’augmentation du taux de cotisations, qui semble difficile dans un pays connu pour son niveau
    élevé de prélèvements obligatoires,

  • le recul de l’âge de la retraite. En France, l’âge effectif moyen de sortie du marché du travail est un des plus faibles du monde : 60,8 ans en 2018 pour les hommes et les femmes, contre 63,6 ans pour les femmes et 64 ans pour les hommes en Allemagne (15e rapport du Conseil d’Orientation des Retraites).

    Simulation