Les libéraux,
TNS et chefs d'entreprise

En tant qu’indépendant, il est fondamental que vous preniez le temps de traiter certains sujets :
  • Retraite

  • Prévoyance

  • Protection de soi et des proches

  • Rémunération

  • Continuité d'activité...

    La synergie avec votre structure professionnelle est incontournable pour traiter de ces sujets car il y a des optimisations fortes à mettre en place. Patrimoine professionnel et patrimoine personnel sont intimement liés.
    A cela se rajoutent les sujets standards « non professionnels » :
    • Protection du conjoint

    • Transmition du patrimoine

    • Défiscalisation

    • Développement du patrimoine

      En tant que chef d’entreprise, la retraite n’est souvent pas une priorité. Assurer la continuité de son entreprise, acquérir de nouveaux clients, fidéliser les anciens, embaucher… La retraite est secondaire. Mais elle doit rapidement devenir pour vous un objectif stratégique. Différentes solutions s’offrent à vous, notamment depuis la loi PACTE (en remplacement des article 83, 62 et 39, Madelin, PERP…) : via des solutions entreprises (PER-CO, PERE-O…), via des solutions individuelles (PER, assurance-vie, PEA,…) ou via l’immobilier (PINEL, Malraux, ancien,…)
      La patrimoine professionnel est généralement une pièce maitresse du patrimoine d’un chef d’entreprise. Il est donc important de protéger sa famille et optimiser sa succession en cas de décès, maladie ou accident de la vie : assurance-vie, pacte Dutreil, assurance-décès, donation et testament sont autant d’actes à réaliser au plus tôt. Quant à la protection sociale, elle passera par une complémentaire santé pour compenser les couvertures généralement faibles du régime obligatoire (IJC, rente…) : prévoyance individuelle
      Salaire, dividendes, rémunération de gérance ? A partir de quelle enveloppe se verser sa rémunération car les incidences fiscales sont différentes selon le statut juridique de la société. Mais quels sont vos besoins futurs tout en assurant le développement de votre patrimoine et l’optimisation de votre fiscalité.
      Un accident est vite arrivé. Les conséquences sont plus ou moins graves pour la continuité de l’activité de votre structure (acte de gestion, paiement des salariés et fournisseurs,…). Outre la partie PROTECTION (cf ci-dessus), le libéral et chef d’entreprise se doivent de diminuer l’impact de ces aléas : mandat de protection futur, gouvernance familiale ,…Des actes à faires avec nos partenaires juridiques.
      Etre rappelé

      Les TPE & PME

      Le Groupe Rodin et ses partenaires, proposent aux sociétés (TPE PME…) des solutions multiples pour couvrir leurs besoins essentiels :
      Les contrats collectifs d'assurance santé sont obligatoires dans les entreprises depuis 2016. Ils ont vocation à protéger les salariés et dirigeants d’une entreprise avec des garanties adaptées aux spécificités des travailleurs et/ou de leur entreprise.
      Au-delà de la prévoyance individuelle pour tout libéral et chef d’entreprise, vos salariés peuvent aussi bénéficier d'une assurance prévoyance protectrice pour diminuer l’impact d'un aléa grave (maladie, accident, invalidité..).
      L’épargne salariale, notamment depuis la loi PACTE, est un outil exceptionnel d’épargne collectif au bénéficie des salariés mais également du dirigeant de la structure (à partir de 2 personnes). Différentes solutions s’offrent à vous : des solutions liées à la performance de l'entreprise (intéressement) ou représentant une quote-part de ses bénéfices (participation), des plans d’épargne (Plan d’Épargne Entreprise PEE, Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif PERCO, Plan d'Épargne Retraite PER).
      Les entreprises qui ont des excédents de trésorerie peuvent placer cet argent à court ou moyen terme afin de rémunérer ce capital non utilisé (notamment au regard de l’inflation qui croît). On distingue les solutions assurantielles (contrat de « capi ») des solutions financières (Compte titres, compte à terme…).
      Souvent délaissées car perçues comme trop complexes, la structuration juridique et la gouvernance des entreprises apportent dans de nombreux cas des solutions intéressantes : choix du statut juridique (au démarrage), création de holding (pour l’organisation du patrimoine professionnel, les investissements et l’optimisation de la rémunération du chef d’entreprise), choix des actionnaires familiaux…
      Etre rappelé

      Les salariés

      Le salarié a peu d’influence sur sa rémunération. Pourtant, accompagné par un professionnel, il peut se créer et faire fructifier son patrimoine, optimiser sa fiscalité, se créer des revenus complémentaires pour sa retraite…
      Le système des retraites est composé de deux régimes obligatoires : le régime de base et le régime complémentaire (ARRCO, AGIRC…). Tous deux fonctionnent sur un système de répartition. Comment la préparer ? Acquérir sa résidence principale, anticiper ses revenus complémentaires (assurance-vie), s’appuyer sur les outils spécifiques retraite type PER ?
      Grâce aux mécanismes de défiscalisation, l’État oriente l’épargne des Français vers des secteurs « subventionnés » via des solutions immobilières, financières et assurantielles : dans la pierre avec le Pinel et le Denormandie, dans les PME avec les FIP/FCPI, dans les DOM TOM avec le Girardin industriel, dans le cinéma avec les SOFICA, pour la retraite avec le PER, etc. Différentes approches sont possibles : des revenus qui échappent à l’impôt (diminuant les revenus imposables), des charges qui diminuent le revenu global imposable, ou directement des réductions / crédits d’impôt.
      A moyen ou long terme, il est intéressant de se créer des revenus complémentaires. Différentes stratégies sont possibles : via l’immobilier (SCPI, immobilier de rendement), via l’assurance-vie…
      Règles de succession, usufruit et nue-propriété, donation de son vivant, testament,…c’est aujourd’hui qu’il faut agir pour une transmission harmonieuse aux prochaines générations. C’est un processus long et complexe car il doit absolument tenir compte de vos souhaits, de votre situation de famille, de votre situation professionnelle, de votre régime marital…
      Faire un bilan patrimonial, c'est avant tout prendre du recul sur ses objectifs et ceux du couple, identifier les forces et faiblesses de sa situation et trouver le chemin pour réaliser ses objectifs avec l'aide d'un professionnel.
      Etre rappelé

      Nos partenaires

      Soucieux de vous proposer des solutions innovantes et de qualité, nous collaborons avec des compagnies d'assurance et des cabinets de courtage reconnus.


       
      Simulation